Mon stage chez Procom

Par Procom

 

Emica 3

Maintenant arrivée à la fin de mon stage, je peux dire que les 3 derniers mois ont été pleins de défis, mais surtout très enrichissants !

De début janvier jusqu’à aujourd’hui, mes maîtres de stage ont toujours été très disponibles pour ma collègue stagiaire Sonia et moi.  J’ai aussi été agréablement surprise de l’aide offerte par les autres recruteurs, qui se sont toujours proposés pour nous guider dans nos tâches. Tout au long de mon stage, ceux-ci nous ont fait sentir comme membre à part entière de l’équipe, ce qui rendait les journées encore plus agréables. J’ai en effet trouvé que c’était motivant de me rendre chez Procom chaque matin et c’est en partie dû à ceci.

Avec une formation qui s’est étalée sur les deux premières semaines de stage, j’ai pu me sentir un peu plus en confiance lorsqu’il a été temps d’effectuer des tâches spécifiques au recrutement. Cette approche pédagogique m’a aussi permis de mieux saisir la portée des enjeux que j’allais rencontrer au quotidien ainsi que d’être plus rapidement efficace dans mon apprentissage avec les outils utilisés chez Procom, par exemple.

Cette entreprise étant spécialisée en technologies de l’information, un des plus grands défis pour moi les derniers mois a été de saisir la complexité des postes sur lesquels je devais travailler. Durant cet apprentissage, je pouvais me référer en tout temps à mes maîtres de stage et aux autres recruteurs, ce qui m’a beaucoup aidé. Peu à peu, ceux-ci m’ont fait de plus en plus confiance et m’ont accordé une grande autonomie dans mon travail, ce que j’ai grandement apprécié.

De manière générale, je retiens beaucoup d’éléments positifs de mon stage. Il a été un plaisir pour moi d’avoir pu apprendre autant de choses chez Procom, et ceci est en partie dû à l’ambiance de travail chaleureuse et dynamique, où l’humour est la bienvenue et les nouvelles idées sont encouragées.

 


par Procom

Partagez-nous ce que vous pensez de cet article.

Mettez votre commentaire ci-dessous.

S’abonner au blogue